Création du Hub CATENA-X pour l’industrie française

« Booster la digitalisation de la Supply Chain de l'industrie automobile »

CATENA-X, la PFA et GALIA annoncent la création du Hub CATENA-X pour l’industrie française

L’association CATENA-X, la Plateforme automobile (PFA) et le Groupement pour l’Amélioration de l’Industrie Automobile (GALIA) sont heureux d’annoncer la création du hub Catena-X pour l’industrie française, le premier dans l’écosystème CATENA-X. L’ambition, au cœur de la vision de Catena-X, est de construire un échange de données collaboratif à l’échelle de l’industrie dans toute la chaîne de valeur mondiale de l’automobile.

Le hub représentera localement l'association Catena-X, rassemblant des entreprises, des acteurs clés de l’économie de la donnée ainsi que de l’édition de logiciels et des cas d'utilisation du réseau automobile français pour soutenir l'expansion du réseau mondial. Sa mission sera d'évaluer, de prioriser et de développer de nouveaux cas d'usage pertinents pour la communauté industrielle locale ou en fonction de besoins locaux spécifiques, de créer des synergies au sein de l’écosystème français et d’enrichir l’écosystème Catena-X.

« La création de ce premier hub Catena-X ouvre de nouvelles perspectives dans le cadre de notre stratégie Catena-X. », déclare Oliver Ganser, président du conseil d’administration de Catena-X Automotive Network e.V., « Nous considérons qu’il s’agit d’une forte affirmation de la part de nos partenaires de s’unir maintenant et de créer un écosystème de données véritablement mondial et fédéré. Nous souhaitons la bienvenue à tous les acteurs français, constructeurs et fournisseurs automobiles, ainsi qu’aux fournisseurs de technologies et de services, qui s’associent à nos efforts mutuels. »

La création du hub CATENA-X pour l'Industrie Française s'appuiera sur deux réseaux forts : la PFA qui rassemble la filière automobile en France et son partenaire GALIA, un acteur historique dans le cadre de la normalisation des échanges de données.

Pour Marc Mortureux, Directeur Général de la PFA, « en rejoignant l'initiative CATENA-X, la PFA veut contribuer à construire un réseau mondial, en se concentrant sur les sujets les plus importants de notre industrie tels que le calcul de l'empreinte carbone ou l'économie circulaire. Dans ce contexte, nous souhaitons favoriser le développement d'outils performants au meilleur coût.

Au cœur de cette initiative, il y a la volonté forte de contribuer à booster la digitalisation de la Supply Chain de l'industrie automobile : voilà pourquoi il est naturel que GALIA prenne une place importante dans cette initiative. C'est sa mission depuis près de 40 ans portée par ses 200 adhérents, équipementiers, équipementiers, PME, prestataires et éditeurs de logiciels ».

 

 

À propos de l'association CATENA-X

Catena-X se considère comme un écosystème rapidement évolutif et interopérable auquel tous les contributeurs de la chaîne de valeur automobile peuvent participer de manière égale. Le but : permettre la création, l’exploitation et l’utilisation collaborative de chaînes de données de bout en bout tout au long de la chaîne de valeur automobile. Depuis la création du Catena-X Automotive Network e.V. en mai 2021, les activités relatives au développement de bases technologiques, d’exigences et de normes communes pour l’écosystème de données ont été regroupées dans la structure de l’association. Depuis le 1er mai 2022, le Catena-X Automotive Network e.V. compte plus de 120 membres actifs en tant que fournisseurs et utilisateurs dans la chaîne de valeur automobile et couvre un large éventail de tailles d’entreprises. Un accent particulier est mis sur l’intégration des PME et leurs avantages.

Plus d'informations sur www.catena-x.net et n’hésitez pas à nous suivre sur LinkedIn

 

A propos de la PFA

La Plateforme Automobile (PFA) rassemble la filière automobile en France. Elle définit et met en œuvre, pour le compte de l'ensemble des partenaires (constructeurs, fournisseurs, sous-traitants et acteurs de la mobilité), la stratégie de la filière en matière d'innovation, de compétitivité, d'emploi et de compétences. Elle est la voix et l'expression des positions communes de l'industrie.

Plus d'informations sur www.pfa-auto.fr

 

A propos de GALIA

Le GALIA (Groupement pour l'Amélioration des Liaisons dans l'Industrie Automobile) est une association créée en 1984 par et pour les acteurs de l'industrie automobile. Représentant les intérêts de ses membres dans les instances internationales, GALIA élabore et publie des recommandations et des standards d'échange de données dans les domaines de la Logistique, du B-to-B et de l'Ingénierie, accessibles aux partenaires industriels ainsi qu'aux éditeurs de logiciels et prestataires de services du monde entier.

Plus d'informations sur www.galia.com et sur la page LinkedIn de GALIA.


Revivez le Mondial de l'Auto au jour le jour

 

  • 16 octobre – J-1

Dans les éditions du week-end du Figaro, Luc Chatel, président de la Plateforme automobile, rappelle à quel point l’automobile occupe une place centrale dans la mobilité des Français.

Le montage se termine à Paris porte de Versailles. Le Mondial de l’Auto, seul salon international en Europe en 2022, sera la vitrine du nouveau monde automobile : résolument électrique, premier salon de la révolution hydrogène, ouvert sur les nouvelles tendances qui redessinent la consommation du produit automobile.

 

  • 17 octobre – Journée presse et inauguration présidentielle

Sur BFM business, Luc Chatel, président de la Plateforme automobile, souligne que, depuis le dernier salon, en quatre ans, l’industrie automobile a connu plus de transformations que ces quarante dernières années.

Lors de la journée presse, se dévoilent les avant-premières mondiales et, tout particulièrement, sur les stands des groupes Renault et Stellantis.

Luca de Meo, pour le groupe Renault a dévoilé six avant-premières mondiales dont, notamment, une interprétation de son iconique Renault 4, 4EVER Trophy, futur modèle 100 % électrique qui sera commercialisé en 2025, et produit en France à Maubeuge, mais aussi le nouveau Kangoo E-Tech électrique, dont la production est également annoncée à Maubeuge.

Carlos Tavares, pour Stellantis, a notamment annoncé une montée en puissance de la production de voitures à batterie en France. Stellantis, qui produit déjà six véhicules 100 % électriques dans l'Hexagone, prévoit de doubler ce chiffre « à brève échéance ». Les Peugeot 308, 308 break et 408 électriques seront notamment produites à Mulhouse (Haut-Rhin). Les SUV 3008 et 5008 électriques seront produits à Sochaux et le futur SUV électrique de Citroën à Rennes.

Accueilli par Luc CHATEL, président de la Plateforme automobile (PFA), Frédéric BEDIN, président du groupe HOPSCOTCH et Serge GACHOT, le Directeur général du Mondial, le président de la République, accompagné de cinq ministres, passe cinq heures et demi au Mondial de l’Auto.

Au Mondial, VALEO a fait les choses en grand :

  • 18 octobre – Paris Automotive Summit et 1ère journée publique

Le 18 octobre au matin, au Dôme de Paris, s’ouvre le Paris Automotive Summit porté par le Mondial de l’Auto et par le salon Equip Auto, réunis pour la 1ère fois porte de Versailles.

Les interventions de Luca de Meo (Renault Group), de Christophe Périllat (VALEO), ou encore de Carlos Tavares (Stellantis), parmi bien d’autres intervenants, sont suivies par près de 2000 personnes sur place et plus de 40 000 personnes à distance sur les réseaux sociaux.

Pavillons 6, 4 et 3, ce sont les portes du Mondial de l’Auto qui s’ouvrent enfin au grand public, après quatre ans de patience…

Deux ministres effectuent une visite du Mondial, dans l’après-midi. Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, et Roland Lescure, le ministre de l’Industrie qui annonce sa volonté d’un « soutien massif à l’innovation et à l’industrialisation, sur toute la chaîne de valeur de l’automobile ».

  • 19 octobre – L’hydrogène et la surprise de Teddy Riner

Avec la présence de Hyvia (Renault), de Stellantis, de SYMBIO et de PLASTIC OMNIUM, le Mondial 2022 est résolument le premier salon de la révolution Hydrogène :

La deuxième journée ouverte au public est marquée par la visite surprise de Teddy Riner.

  • 20 octobre – Séance de dédicaces avec Miss France et visite ministérielle

Au Micro de Patrick Roger dans la matinale de Sud Radio, Luc Chatel, président de la Plateforme automobile, souligne l’exigence de relever le défi de l’électrification en garantissant la liberté de mouvement.

La troisième journée ouverte au public est notamment marquée par la visite de Diane Leyre, Miss Fance.

Le ministre des Transports, Clément Beaune, en visite au Mondial, réaffirme l’engagement du gouvernement à rendre le véhicule électrique plus accessible.

  • 21 octobre – Futur de la mobilité, futur de l’industrie : le débat a lieu au Mondial

« Industrie automobile : la reconquête de notre souveraineté est une priorité », pour Luc Chatel, président de la Plateforme automobile, dans L’Express, en kiosque depuis hier.

Quatrième journée d’ouverture au public, et toujours plus de passion :

  • 22 octobre – Un monde fou et une commande de 10 000 véhicules pour HOPIUM

  • 23 octobre – Clap de fin et pari réussi pour le Mondial de l’Auto

Pari réussi pour le Mondial de l’Auto qui nous donne rendez-vous en 2024

 


Mondial de l'auto 2022 - Luc Chatel invité de BFM Business

 

Luc Chatel était l'invité de BFM Business. Revoir la vidéo :


Revivez les moments forts du #ParisAutomotiveSummit 2022

Au cœur du Mondial de l’Auto et du salon Equip Auto, réunis porte de Versailles, du 17 au 23 octobre, la 1ère édition du #ParisAutomotiveSummit a constitué un temps fort le 18 octobre au matin au Dôme de Paris (Palais des Sports, 34 bd Victor, Paris XV – Porte de Versailles).

L’évènement exceptionnel a réuni 2000 personnes, plus de 40.000 personnes pour le live sur les réseaux sociaux, et rassemblé dirigeants mondiaux du secteur et nouveaux acteurs innovants pour partager leur vision des défis d’avenir du secteur et de la mobilité du futur. 

Parmi les intervenants, Carlos TAVARES, à la tête du groupe Stellantis, Luca de MEO, directeur général du groupe Renault, Christophe Périllat, directeur général de Valeo, le ministre Bruno Le Maire, Luc Chatel, président de la PFA, ou encore Wang CHUANFU, président de BYD. Mais aussi des acteurs phares du nouvel écosystème automobile : HOPIUM, Google, BNP-PARIBAS, …

Le summit est ouvert en vidéo :

Discours d'ouverture de Luc Chatel :

Intervention de Luca de Meo, CEO de Renault :

L'intervention de Christophe Périllat, CEO de Valeo :

L'intervention de Bruno Le Maire :

Table ronde sur la mobilité durable, mobilité du futur :

Intervention de Michael Shu, BYD Europe :

Intervention de Carlos Tavares, CEO de Stellantis :


Industrie automobile | Luc Chatel « face à la presse »


LE REPLAY VIDEO :


5G OPEN ROAD, la révolution autonome en route

5G OPEN ROAD, la révolution autonome en route

Lancement du projet 5G Open Road de mobilité connectée et automatisée

 

Paris, le 20 avril 2022 – Seize acteurs* majeurs de la mobilité du futur ont signé un accord de coopération d’une durée de 3 ans pour créer 5G OPEN ROAD, l’un des plus grands programmes d’assistance à la conduite de véhicules automatisés connectés sur routes ouvertes en Europe. D’un montant de près de 90 millions d’euros, ce projet est cofinancé par les membres du consortium dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir et la BPI (Banque Publique d’Investissement).

Véritable révolution à venir dans les services de la mobilité connectée et automatisée, la 5G permet de développer de nombreux services de mobilité en connectant les véhicules entre eux, avec les infrastructures en bord de route et le cloud, pour améliorer la sécurité et fluidifier le trafic en zone dense. Parmi les cas d’usage identifiés en zone urbaine, le projet se concentrera sur la sécurisation des piétons et autres vulnérables, la réduction de l’empreinte carbone de la mobilité, la logistique du dernier kilomètre, et le transport à la demande via des navettes autonomes.

5G OPEN ROAD rassemble un écosystème de partenaires et sous-traitants privés, publics et académiques représentant une nouvelle chaîne de valeur. Les acteurs travailleront en étroite collaboration avec les agglomérations sur les bénéfices de la 5G et les enjeux associés.

Coordonné par la PFA (Plateforme automobile) et Nokia, le projet 5G OPEN ROAD est déployé sur le plateau de Saclay et dans la Communauté d'agglomération de Versailles Grand Parc (Île de France). Il s’appuie sur :

  • Des réseaux de télécommunication 5G de Bouygues Telecom et Nokia ;
  • Une diversité de prototypes de véhicules autonomes et connectés en 5G de Stellantis, Renault, Valeo, MILLA GROUP, TwinswHeel ;
  • Des équipements de bord de route intelligents et connectés de Lacroix city ;
  • Une plateforme de traitement de messages et de données, les algorithmes de décision et les applications fournissant les services de Capgemini, de Goggo Network, de Montimage et de Smile.

Des savoir-faire et des compétences d’instituts et centre d’essais : Cerema, UTAC, Systematic.

Pour tester ces différents cas d’usage, le projet dispose de véhicules de niveau d’autonomie L2+[1] (Renault et Stellantis), de robots taxis niveau L4[2] (Valeo), de navettes autonomes électriques L4 (MILLA), de droïdes de logistique autonome (TwinswHeel, Valeo ou MILLA) pour le dernier kilomètre et d’objets de micromobilité tous connectés en 5G. Nokia Bell Labs fournit une plateforme « edge computing » hébergeant les traitements débarqués, dont la supervision en temps réel des objets mobiles qui sera utilisée pour la micromobilité.

Le projet, lauréat du Comité d'orientation pour la recherche automobile et pour les mobilités (Coram), est financé par le gouvernement dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA).

 

Bouygues Telecom, Capgemini, Cerema, Goggo Network, Lacroix city, MILLA GROUP, Montimage, Nokia, Renault, Smile, Stellantis, Systematic, TwinswHeel, UTAC, Valeo.

[1] Niveaux d’autonomie des véhicules allant de L0 à L5. L2+ définissant une autonomie partielle avancée.

Niveau d’autonomie élevée : A partir de ce niveau, aucune assistance de la part du « conducteur » n’est requise.


Le MONDIAL DE L’AUTO dévoile l’affiche de son édition 2022

REVOLUTION IS ON - À 200 jours de son grand retour, le MONDIAL DE L’AUTO dévoile l’affiche de son édition 2022.

Rendez-vous dans 200 jour, du 17 au 23 octobre prochain, à Paris Porte de Versailles, dans le cadre de la Paris Automotive Week

Dans un peu plus de 200 jours, le Mondial de l’Auto ouvrira ses portes avec l’ambition de faire de Paris, pendant une semaine et pour le monde entier, la vitrine, le laboratoire et le forum de l’automobile et des mobilités du XXIème siècle.

Le Mondial de l’Auto 2022, seul salon international de l’année en Europe, affirmera la place centrale que jouera l’automobile dans la mobilité du futur : électrification, hybridation, hydrogène, ultra-connectivité, voiture intelligente…

 

Mondial de l’Auto 2022, nouveau visuel

Le visuel du Mondial de l’Auto 2022, serein et facile à comprendre, se veut universel pour se singulariser et frapper les esprits.

 

Des couleurs vives pour souffler un vent d’optimisme, avec une nouvelle vision de l’automobile.

Un socle composé de 4 roues, dénominateur commun pour décliner une série de visuels secondaires destinés à différents publics et portant différents messages : la technologie, l’écologie, la performance, le design

 

Avec l’idée d’une collection… à découvrir lors du Mondial !

L’automobile dessinée sur ce visuel représente toutes les voitures et particulièrement celles du futur, qui n’attendent qu’une chose : être dévoilées aux yeux du grand public sur un stand du Mondial.

 

Le Mondial de l’Auto 2022 lance sa plateforme digitale

La nouvelle plateforme digitale https://mondial.paris/ rassemble les contenus multimédias automobiles et mobilités de demain.

Les visiteurs français et internationaux peuvent se connecter et retrouver l’ensemble des informations nécessaires : actualités, billetterie, renseignements pratiques… etc.

  

Paris Automotive Week

Le 8 juillet dernier, la filière automobile annonçait le lancement de la Paris Automotive Week, du 17 au 23 octobre 2022, à la Porte de Versailles. Retrouver ici l’ensemble des infos utiles.

Pour la première fois, les deux événements phares du secteur automobile, le Mondial de l’Auto et le salon Equip’Auto, se rassemblent sous une même bannière en créant la Paris Automotive Week.

 

 

 

 

Le Mondial de l’Auto est l’un des premiers salons automobiles au monde par sa fréquentation (plus de 1 million de visiteurs en 2018) et son exposition médiatique (plus de 10.000 journalistes accrédités dont 52 % en provenance de 100 pays).

Précurseur des salons automobiles internationaux, créé en France par les pionniers de l’automobile, il a fêté ses 120 ans en 2018.

Porté par la filière automobile, le Mondial de l’Auto se veut la vitrine d’une industrie à l’avant-garde d’innovations, qui dessinent la place centrale que jouera l’automobile dans la mobilité du futur. La PFA et Hopscotch sont associés, depuis 2019, pour son organisation.


PROMETHEA ­| Un standard d’échanges de données au sein de la filière automobile

Un standard d’échanges de données pour la mise au point de nos véhicules à l’aide de la data science

Le projet PROMETHEA, mené par les principaux acteurs de la filière automobile, déploie un standard permettant de favoriser les échanges de données de mesures entre constructeurs et fournisseurs. Ce standard favorise l’exploitation des bases de données avec des méthodes de Data Science et d’Intelligence Artificielle. Ces méthodes sont des leviers très efficaces pour accélérer la convergence de la conformité des pièces et prestations des véhicules.

Issu des travaux du programme VALDriv PLM de la Plateforme Automobile (PFA) et porté par le Groupement pour l’Amélioration des Liaisons dans l’Industrie Automobile (GALIA), le projet PROMETHEA, mené par des experts des constructeurs et équipementiers (Renault, Stellantis, Valeo, Faurecia, DeltaMu), s’inscrit dans la structuration de la transformation numérique de la filière automobile. Il permettra à l’ensemble des acteurs de communiquer des informations essentielles à l’assurance de la conformité des produits ainsi qu’à une plus grande satisfaction du client final.

 

CP PROMETHEA 20211119

 

Télécharger le document ici 

 

 


Revivez la #JournéeDeLaFilièreAuto - 2ème édition, 26 octobre 2021

La journée a été ouverte par Luc Chatel :

Et poursuivie par l'intervention de Luca de Meo, qui a présenté sa vision stratégique :

20211026_GROUPE RENAULT _ Re-Lance_final version

 

Pour cette édition 2021 de la #JournéeDeLaFilièreAuto, dans une période marquée par des défis sans précédent, liés autant à l’accélération des transformations auxquelles fait face le secteur automobile, qu’aux conséquences de la crise sanitaire, il s’est agi de rassembler l’équipe de France de l’automobile et ses partie-prenantes, afin de donner de la visibilité sur les principales évolutions du secteur à court et moyen terme et de partager les perspectives d’avenir de l’industrie automobile en France.

Cette édition 2021 a fait intervenir des personnalités de premier plan à l’image Thierry BRETON, Commissaire européen, de Luca de MEO, directeur général du groupe Renault, de Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, de Florent MENEGAUX, président du groupe Michelin, ou encore Jean ROTTNER, président de la Région Grand-Est, et s'est articulée autour de tables-rondes consacrées aux enjeux clés du secteur :

La première table-ronde a fait le point sur "Quelle réponse face au défi règlementaire européen (Fit for 55)"

La 2ème table-rond a traité de "Quelle vision et quelle feuille de route pour la filière à horizon 2030"

La 3ème table-ronde a traité de "Comment concilier objectifs environnementaux et enjeux industriels et sociaux dans les territoires".

La journée a été ponctuée par l'intervention de Bruno Le Maire, accueilli par Luc Chatel, qui sont revenus sur les grands enjeux présents et à venir de la filière automobile française :

La feuille de route à 2030 de la filière automobile a été présentée : 

 

Feuille de route filière auto à 2030 vF

Télécharger la feuille de route à 2030

 


Votre stand à la Villette pour la #JournéeDeLaFilièreAuto

A l’occasion de l’édition 2021 de la #JournéeDeLaFilièreAuto, qui doit réunir plus d’un demi-milliers de dirigeants et d’acteurs de la filière automobile le 26 octobre 2021 à la Coté des sciences et de l’industrie de la Villette, a PFA souhaite offrir de la visibilité aux startups et PME de la filière en leur permettant d’exposer leurs savoir-faire. Candidatez pour bénéficier gratuitement d’un stand.

CANDIDATER POUR OBTENIR UN STAND SUR L’EXPOSITION (Offert par la PFA)

Que comprend cette offre ?

Un stand de 4 m² équipé (1 table haute, 2 tabourets, 1 étagère, 1 panneau avec le nom de la société, 1 visuel A3, 1 triplette)
Une forte visibilité des participants par l’emplacement stratégique dans le hall de La Villette

Quel en est le coût ?

Les coûts du stand et du matériel cité sont pris en charge par la PFA. L’inscription à l’événement des participants est gratuite. Les autres couts (logistique, matériel supplémentaire…) seront à la charge de chaque participant.

A qui s’adresse cette offre ?

Aux startups et PME françaises qui s’inscrivent dans les thématiques suivantes : Batteries, infrastructures de recharge, hydrogène, électronique de puissance, connectivité et services, véhicules automatisés, matériaux innovants, économie circulaire, Industrie 4.0.

40 stands seront mis à disposition. Priorité sera donnée aux PME membres des pôles de compétitivité et/ou lauréates d’un appel à projets (i-Nov, PSPC, PSPC-Régions, Fonds de modernisation, CORAM, etc..).

Comment cela fonctionne ?

1er octobre : deadline pour candidater
1-7 octobre : délibération du jury
11 octobre : information aux candidats sélectionnés
25 octobre : montage et installation de l’exposition
26 octobre : Jour J.

Contact : contact.innovation@pfa-auto.fr

JE CANDIDATE ICI