Transformation digitale

« Nous constituons une équipe de France de la mobilité autonome. En fédérant à la fois, industriels de l’automobile et territoires, acteurs du transport et nouveaux acteurs de la mobilité, nous créons l’écosystème de la mobilité autonome avec, pour horizon, le lancement d’expérimentations à grande échelle. »

Luc Chatel

Le saviez-vous ?

200 millions d’euros : c’est le montant des investissements du Programme d’expérimentation des véhicules autonomes

Le saviez-vous ?

200 millions d’euros : c’est le montant des investissements du Programme d’expérimentation des véhicules autonomes

Objectifs

Créer un écosystème favorable au développement du véhicule autonome et des systèmes de transport public automatisés.

Mener des expérimentations grande échelle de conduite et de mobilité autonome sur différents territoires ciblés et complémentaires.

Définir les standards de communication des véhicules connectés.

Travailler avec des collectivités locales sur de nouveaux schémas de mobilité.

Le contrat stratégique de filière

Signé le 22 mai 2018, ce contrat constitue une vision partagée de l’avenir de l’automobile, conciliant les exigences de l’agenda environnemental et la pérennité d’une filière d’excellence. Ramassé autour de grands projets structurants, il trace, pour les années à venir, la feuille de route d’une véritable transformation de la filière automobile française.

Télécharger le document

Le contrat stratégique de filière

Signé le 22 mai 2018, ce contrat constitue une vision partagée de l’avenir de l’automobile, conciliant les exigences de l’agenda environnemental et la pérennité d’une filière d’excellence. Ramassé autour de grands projets structurants, il trace, pour les années à venir, la feuille de route d’une véritable transformation de la filière automobile française.

Télécharger le document

Les engagements

Les constructeurs et équipementiers français s’engagent à lancer des projets de recherche collaborative et à s’investir dans les travaux normatifs nécessaires au développement du véhicule autonome tout en contribuant à la disponibilité en France des moyens et méthodes d’essai et de validation pour ce type de véhicules.

L’État lancera en juin 2018 un appel à projets, doté de 40 M€, visant à soutenir un programme d’expérimentations de véhicules autonomes représentant plus de 200 M€ d’investissements. Les principaux acteurs (constructeurs, opérateurs de transport et de mobilité, équipementiers,…) s’engagent à partager une méthodologie d’expérimentation et d’évaluation commune, ainsi qu’à mettre en commun les données non compétitives collectées dans ce cadre.

L’État complétera le cadre juridique relatif aux expérimentations et au déploiement de véhicules à délégation partielle et totale de conduite.