Luc Chatel aux Echos : « La filière auto jouera sa survie ces prochaines années »

23 mai 2018 - A l’occasion de la signature du contrats stratégique de filière, Luc Chatel répond aux questions des Echos. « L’écosystème doit fonctionner avec une vision partagée de l’avenir, dans une relation de confiance solide entre l’Etat et les industriels. La France a été une grande nation automobile au XXème siècle, elle peut figurer parmi les leaders de la mobilité du XXIème siècle », souligne-t-il notamment.

THOMAS SAMSON/AFP

Le nouveau contrat de filière met l’accent sur l’électrification du parc automobile français.

Pourquoi renouveler ce contrat de filière ? Les choses vont plutôt bien en ce moment dans le secteur… Rappelez-vous qu’il y a dix ans, l’automobile française a failli mourir. L’industrie s’est redressée grâce à des efforts considérables d’adaptation à la mondialisation, à une amélioration de la compétitivité, à l’innovation et à la compétence des salariés. Aujourd’hui, nous avons deux grands constructeurs et quatre équipementiers…

 

Lire l’intégralité de l’article sur le site des Echos : https://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0301705170799-luc-chatel-la-filiere-auto-jouera-sa-survie-ces-prochaines-annees-2177676.php

 

À lire aussi